5 trucs pour améliorer sa puissance

5 trucs pour améliorer sa puissance 3
  1. La détente de la main et du bras
  2. La rotation
  3. Le transfert de poids
  4. Les jambes
  5. La prise de balle tôt

Tout le monde veut plus de puissance! Même si dans les faits les «joueurs de club» devraient plutôt se concentrer plus sur la constance et sur le placement de la balle que sur la puissance, nul ne peut réfuter que la recherche de la puissance est devenue incontournable dans le tennis moderne. Les nombreux développements technologiques au niveau des raquettes, la vitesse des balles et la forme physique accrue des joueurs font que le jeu est devenu plus rapide et plus physique que jamais auparavant. C’est pourquoi la puissance est de plus en plus nécessaire même la finesse et le placement de la balle sont toujours aussi importants à maîtriser qu’auparavant.

1- La détente de la main et du bras.

5 trucs pour améliorer sa puissance 5Tout joueur qui aspire à produire plus de puissance au tennis devrait se questionner sur son niveau de détente au moment de la frappe. Si on veut transmettre la puissance efficacement à la balle, il faut tenter d’être le plus détendu possible et ne pas devenir musculaire c’est-à-dire se contracter au moment du contact et ainsi garder l’énergie en soi. Cela commence avec la main qui tient la raquette, celle-ci doit être la plus relaxe possible, il ne faut surtout pas «étrangler» le manche de la raquette! Un exercice intéressant pour bien sentir cela serait de frapper quelques balles avec seulement 2 doigts sur le manche, soit le majeur et le pouce. Tous les autres doigts sont en l’air, on peut ainsi se rendre compte de comment on peut gérérer de la puissance sans forcer. Pour être détendu à la frappe il faut évidemment bien centrer la balle dans sa raquette et cela se fait en se positionnant de façon solide à la balle en ayant la bonne distance à celle-ci pour optimiser son équilibre, tout en gardant les yeux sur le point de contact même quand celui-ci est passé est aussi nécessaire. Si vous voulez produire de la vitesse en étant le plus fluide possible, exécuter une «boucle» du haut vers le bas, sur les coups droits et revers, vous aidera à avoir une souplesse optimale durant ces coups. Pour le service, une belle fluidité de la raquette dans le dos vous aidera à accomplir le même objectif.

En terminant, la détente vous donnera plus de puissance, vous coûtera moins cher d’énergie et surtout fera en sorte de minimiser les blessures liées au fait de mal travailler avec le bras au cours de la frappe.

2- La rotation

5 trucs pour améliorer sa puissance 4Au tennis, comme dans beaucoup d’autres sports, la puissance est générée principalement par le corps et non par les bras. Pensez au joueur de baseball qui s’élance au marbre pour frapper la balle, sa rotation est d’une importance capitale pour générer le maximum de puissance en travaillant le moins possible avec les bras. Il en est de même au tennis, alors que la rotation du haut du corps fera en sorte que l’on pourra accélérer beaucoup plus dans chaque frappe et s’assurer de donner le plus de vitesse possible à la balle. Tout ceci doit débuter de la bonne manière, c’est-à-dire en plaçant le corps de côté avant que la balle n’arrive à nous, dans l’optique de tourner les hanches et les épaules légèrement avant le contact. Si on tourne trop tôt, on dépense notre énergie trop tôt et si on tourne trop tard, on ne prend pas la pleine mesure de notre frappe. C’est pourquoi la rotation doit se faire au bon moment. Comment savoir si on a fait une rotation bien synchronisée? Eh bien, on sentira que la puissance augmente par rapport à nos frappes précédentes sans avoir l’impression de dépenser plus d’énergie. Pour en arriver à avoir le corps de profil avant que la balle arrive à nous, il est bon d’utiliser la main non-dominante (la main qui ne tient pas la raquette) qui devrait être sur le triangle de la raquette en position d’attente. Celle-ci amènera la raquette derrière, ce qui nous fera automatiquement tourner les épaules vers le côté. Trop de joueurs ne font que ramener le bras dominant vers l’arrière sans utiliser l’autre main et le corps reste face au terrain. La main non-dominante nous aidera aussi à exécuter une rotation plus rapide et donc plus efficace pour générer une pleine puissance. Une manière facile de pratiquer cela pour trouver de bonnes sensations de rotation est de simplement laisser tomber une balle devant soi et de tourner dans la frappe en étant conscient de la synchronisation de notre rotation.

3- Le transfert de poids

5 trucs pour améliorer sa puissanceEncore une fois le corps est à l’honneur pour produire de la puissance avec un bon transfert de poids. Celui-ci est nécessaire si l’on veut maximiser notre frappe et faire du dommage à notre adversaire avec la vitesse de la balle. Reprenons notre exemple du joueur de baseball qui frappe la balle au marbre avec son bâton. Nous avons expliqué précédemment que ce joueur tentera d’effectuer une bonne rotation dans la frappe. Mais un autre élément qui se produira tout juste après le début de la rotation est ce fameux transfert de poids. Qui dit «transfert» dit passer de un à l’autre, il faudra que le poids du corps puisse passer d’une jambe à l’autre. Pour ce faire, il est important de garder la balle devant soi pour pouvoir avancer vers elle au moment opportun et mettre toute la gomme! Beaucoup de joueurs se présentent trop tôt à la balle et n’ont plus d’espace le moment venu pour transférer le poids de leur corps dans la balle. Pour un droitier, on tentera de passer de la jambe droite arrière à la jambe gauche avant dans un mouvement d’avancement. Ceci nous aidera à produire le maximum de puissance avec le minimum d’énergie dépensée par les bras. On peut pratiquer cela simplement en laissant tomber une balle légèrement devant nous avec la main et en s’exerçant à frapper en avançant. Un dernier détail important est la position d’attente qu’on adopte dans le terrain. Il est important de se positionner légèrement derrière la ligne de fond en attente et non pas les pieds au trois quarts du terrain, cela nous permettra d’avoir l’espace requis pour avancer dans le contact lorsque la balle arrivera.

4- Les jambes

5 trucs pour améliorer sa puissance 3Les plus gros muscles du corps humain se trouvent dans les jambes. Les muscles des cuisses et des mollets sont évidemment beaucoup plus forts que ceux des bras, il est donc nécessaire et souhaitable de les utiliser le plus possible et de la bonne façon pour améliorer sa puissance. C’est la raison pour laquelle les joueurs professionnels ont des jambes très musclées par rapport au haut du corps qui est souvent modeste en stature et en corpulence. Encore une fois la coordination est importante ici. Nous devrons avoir les jambes légèrement fléchies en arrivant à la balle pour pouvoir pousser vers le haut et vers l’avant avec celles-ci et ainsi maximiser notre puissance. À l’instar des deux exemples précédents (rotation et transfert de poids), il est aisé de pratiquer cela avec quelques balles. On laisse tomber la balle devant nous en fléchissant les jambes au même moment, pour ensuite donner une impulsion vers l’avant et vers le haut pour sentir l’apport des jambes dans notre frappe.

5- La prise de balle tôt

Un élément souvent sous-estimé qui nous aidera à générer de la puissance sans trop d’effort est de ne pas laisser la balle perdre trop de vitesse quand on la reçoit de notre côté du filet. Quand la balle nous arrive avec peu de puissance, nous devrons travailler plus fort pour générer de la vitesse. Quand la balles arrive plus vite, on se servira de sa vitesse pour facilement la renvoyer avec plus de puissance de l’autre côté du terrain. Les «joueurs de club» ont souvent tendance à reculer beaucoup durant le jeu, ce qui fait que la balle rebondira et redescendra vers eux avec une vitesse beaucoup moindre et qu’ils auront à travailler très fort pour mettre de la puissance sur le coup suivant. Essayez de prendre la balle plus tôt, dans le rebond ou simplement dans sa montée après son bond. De cette façon, vous utiliserez l’énergie que votre adversaire a donné à la balle et vous travaillerez moins fort pour un meilleur résultat. Exercez vous à ne pas trop reculer durant le jeu et à attaquer la balle tôt après le bond. Ceci exigera une bonne préparation de raquette et une bonne coordination, mais en réussissant vous décuplerez votre puissance et vos adversaire auront beaucoup moins de temps pour réagir. Un exercice simple serait de frapper sur un mur en vous approchant de celui-ci de plus en plus en tentant de maintenir une cadence de frappe de plus en plus rapide. Pas facile mais combien amusant de réussir cela!

5 trucs pour améliorer sa puissance 1

En terminant, une bonne combinaison des éléments énumérés est nécessaire pour réussir à augmenter sa puissance au tennis. C’est-à-dire avoir la main détendue en arrivant à la balle, de se présenter de côté pour pouvoir faire une bonne rotation, bien transférer son poids dans la balle, utiliser ses jambes pour pousser vers l’avant et tenir une position agressive dans le terrain pour prendre la balle tôt. Une bonne manière de ne pas se décourager et de s’améliorer est d’entraîner les éléments mentionnés mais individuellement et ne pas tenter de tout mettre en pratique d’un seul coup. Éventuellement, on pourra les combiner et ainsi frapper à notre plein potentiel de puissance. Toujours en gardant à l’esprit le plaisir de jouer et de s’améliorer!

Bon tennis:)

Simon Beaucaire

Commentaires